Présentation des domaines

Domaine hauteurjpgSe trouvant au cœur du Var, les domaines « Château La Martinette » et « Prieuré Sainte Marie Vieille » sont séparés par l'Argens, le plus grand cours d'eau du Var. Les 300 hectares de La Martinette se situent sur la commune de Lorgues et les 100 hectares du Prieuré sur celle du Thoronet. Les bois et les prés des deux domaines abondent en gibiers : faisans, perdreaux, lièvres, chevreuils et sangliers s'y sentent chez eux. Les 4 km de berges invitent à la pêche d'autant plus que l'Argens est un fleuve très poissonneux. Les 40 hectares de prés des deux domaines traversés sur 5 km par le Canal Sainte Croix réalisé en 1843 – 1846 à des fins d'irrigation se prêtent aux différents projets agricoles.

Lové dans un havre de quiétude, beauté et fraîcheur, Château La Martinette existe depuis 1620. C'est l'une des plus vieilles exploitations agricoles de Lorgues qui fut parmi les premières dans le Var à s'intéresser à la viticulture. Vestiges du passé : cabanons, bergeries, pigeonniers, restanques et puits pittoresques dispersés aux quatre coins du domaine font de ce splendide site naturel une vraie perle provençale.

Endroit fascinant imprégné d'histoire, le Prieuré Sainte Marie Vieille est niché entre les collines boisées de l'arrière-pays et les rivages ombragés de l'Argens. Cette ancienne villa romaine bâtie en 43 avant J.C. fortifiée d'un oppidum s'est transformée en propriété agricole appartenant à l'abbaye de Lérins qui y créa en 1094 un Prieuré. Depuis près d'un siècle, elle s'est reconvertie en exploitation vinicole.

Acquis respectivement en novembre et décembre 2011 par trois investisseurs d'origine russe, les deux domaines se sont engagés dans une extraordinaire métamorphose. Dès début 2012, Alexei Dmitriev, nouveau gérant associé des deux domaines réunis, s'est attelé à mettre en œuvre un vaste programme de restructuration en vue d'atteindre des sommets d'excellence. Il prévoit la gestion rationnelle des forêts, ainsi que le lancement de plusieurs projets agricoles, la viticulture restant, bien entendu, sa colonne vertébrale. A moyen terme ce développement doit conduire à la mise en place d'un ambitieux projet agrotouristique comprenant la création d'un gîte rural, d'une maison de chasse, d'un hôtel de charme et d'un restaurant gastronomique. « Notre but, - affirme Alexei Dmitriev, - consiste à mener à bien ce programme intégré dans le respect de la nature et des traditions locales ».

EnteteDomainePlx

La renaissance de l’oliveraie de la Martinette

Il est parfois des endroits magiques, créés par l'homme, et qui finissent abandonnés et où l'on croit que la nature va reprendre ses droits. C'était le cas en 2011 pour l'oliveraie du Château La Martinette. Constituée de vieux sujets ayant été recépés suite au gel de 1956, elle avait par la suite été abandonnée, laissant la forêt la grignoter petit à petit.

Domaine Oliverai 1Mais c'était sans compter la volonté des nouveaux propriétaires du Château de redonner vie à ce lieu exceptionnel. Et il commence petit à petit à révéler ses secrets. Ainsi, ce sont plus de 7 kilomètres de restanques et de murs de pierres sèches qui ressurgissent et abritent les quelques 846 oliviers anciens de variétés diverses parfois presque disparues. Ces oliviers taillés et entretenus avec soin ont déjà permis de récolter 500L d'huile pour le millésime 2013. Mais en 2014 l'invasion de la mouche a anéanti pratiquement toute la récolte de la région méditerranéenne. L'oliveraie de La Martinette n'a pas échappé à ce fléau. En revanche, en 2015, la production a doublé par rapport à 2013 et la commercialisation d’une huile haut de gamme complète dorénavant la gamme de vins du Château.

Parallèlement, les restanques de l'entrée de l'oliveraie ont été débroussaillées et préparées pour accueillir de nouvelles plantations : 741 jeunes oliviers ont ainsi été plantés, de différentes variétés pour apporter leurs complexités aux huiles. Les trois variétés majoritaires sont l'Aglandau (50 %), le Bouteillan (30 %) et la Picholine (15 %). Une quatrième variété, le Cayon, a également été introduite pour ses capacités pollinisatrices. Ces jeunes oliviers, plantés pour la plupart en 2012, n'entreront en production qu'en 2017.

La restructuration de cette oliveraie est cependant loin d'être finie. De nouveaux oliviers sont découverts régulièrement au fur et à mesure du débroussaillement dans la forêt pour être transplantés par la suite en complément des arbres existants. Les restanques, fragiles, sont en cours de consolidation. Enfin, le soin apporté aux oliviers, anciens ou récents, est un travail sans relâche tout au long de l'année. Mais la possibilité de produire une grande huile nous incite à redonner vie à ce haut lieu de la culture provençale.

Domaine Oliverai

Le Château la Martinette

Ce château du XVIIème siècle, comme nombre de châteaux en France, a subi maintes transformations des différents propriétaires qui se sont succédé, ce qui en a fait une construction éclectique.

Domaine ChateauIl s'agit de métamorphoser 2000 m2 de bâti et recréer un château dans l'esprit du XVIIIème siècle par le biais d'une restructuration en profondeur.

L'actuelle cave va disparaître. Les anciennes cuves de la cave en béton armé ont dû être démantelées. Les niveaux ont été repensés, toutes les pièces ont été redistribuées. Les chambres seront disposées au premier et deuxième étage et bénéficieront de terrasses avec une vue sur la campagne environnante et les cèdres centenaires. A l'Est, un soin tout particulier sera apporté à l'entrée qui deviendra majestueuse avec la perspective de l'allée. Les façades seront corrigées, en conformité avec les canons du XVIIIème siècle. Dans l’avenir le château est destiné à accueillir un hôtel de charme haut de gamme.

 

Chateau CLM plx

La maison des vins

Domaine MaisonVinsL'année 1880 marque la création à Lorgues (France – Var) de la « Maison des Vins de Provence ». Quelle stratégie commerciale a bien pu motiver la famille Régis pour créer une structure dédiée au négoce du vin au sein d'une bourgade comptant déjà une dizaine de domaines viticoles, une cave coopérative et de nombreux viticulteurs indépendants ? Aujourd'hui personne n'est en mesure de répondre à cette question. Par contre, du côté de « Lou Cantoun » (en patois provençal : le club des Anciens de Lorgues), chacun sait que Grand-Père Régis avait eu du flair...

Son fils, Jean, profitant du développement du « Chemin de Fer » délaisse alors l'approvisionnement en bouteilles « Le Cabanon » des épiceries et auberges de la région pour répondre aux besoins des mineurs lorrains ! Même ceux des mines de potasse d'Alsace profiteront des wagons de vin « REGIS » qui, remplis par deux camions citerne à la gare de Vidauban, seront vidés à la gare d'Auboué (Meurthe et Moselle) où naîtra une Maison des Vins jumelle ....

Même le terrible bombardement des forces alliées du 16 Août 1944 voulant déloger les dernières poches allemandes (4 morts dans l'établissement) n'aura pas raison de la solidité des cuves de 320 hectolitres ! Un bambin se réfugiant sous l'une d'entre elles aura ainsi la vie sauve ! Le quartier n'est que ruines et larmes mais la robuste « Maison des Vins » arbore à son balcon un drapeau blanc annonçant la libération de la Cité.
Sans descendance et marqué par la fin de la production de la « minette lorraine », Jean Régis cesse son activité en 1982 et décédera en 2008. Lou Cantoun évoque sa mémoire avec respect et affection. Chacun sait où se situe le caveau Régis en bas du Vieux Cimetière de Lorgues...

Alors que les traditionnelles productions locales se sont éteintes (poteries, tomettes, bouchons), la Maison des Vins de Provence – Régis va renaître et redorer son blason tout en conservant son identité et sa vocation.
Devenue « L'Ambassade de La Martinette », c'est le savoir-faire, le culte de l'excellence et le plaisir du goût qui, concentrés dans ce site remarquable, sauront satisfaire les papilles les plus exigeantes tout en respectant l'histoire du lieu et la culture lorguaise entretenue par Lou Cantoun.

Les produits du domaine dont le vin, les truffes, l'huile d'olive et les fruits anciens conduiront naturellement l'épicurien vers ce lieu de production magique situé au cœur de la Provence authentique.
Patience, un jour la « Maison des Vins » va devenir LA référence !

Jean Régis le sait bien....
La Martinette aussi !

MaisonDesVins CLM 300

Le verger

Domaine Verger FruitUn verger de type conservatoire (135 variétés anciennes) de 3,5 hectares a été planté devant le Prieuré à l'automne 2013. Composé de plus de 700 arbres, noyers, poiriers, pommiers, cerisiers, pruniers, abricotiers, framboisiers, groseilliers, cassissiers, pêchers, amandiers, cognassiers, néfliers, plaqueminiers (arbres à kaki) et vignes anciennes, il est cultivé en agriculture raisonnée.

 

 

 

 

Domaine Verger

B

o

u

t

i

q

u

e

CaveauWebCaveau
Boutique

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris